Les secrets de Cédric Labeau

Cédric Labeau - Destination Vente
Cédric Labeau, bonjour. Vous êtes fondateur du Petit Labo du Commerce qui connaît un réel succès. Quel type de commercial et d’entrepreneur êtes-vous ?

Bonjour Sébastien. C’est difficile de se juger soi-même mais je pense avoir appris à être simple dans ma façon de travailler. Dans la vente ou dans l’entrepreneuriat, on a toujours tendance à vouloir compliquer les choses. Pourtant, les meilleurs résultats découlent des actions les plus simples !

Pour une négociation, un investissement dans une startup ou un article sur mon blog, j’ai appris à faire confiance à mon inconscient, à ne plus parasiter mes décisions par des réflexions inutiles.

Vous rencontrez de nombreux entrepreneurs qui vendent et se vendre tous les jours. Quels sont les secrets des meilleurs pour y parvenir ?

Il y a des traits de caractères communs chez ceux qui réussissent. J’en ai cité un : être simple. De plus, ils ont une telle conviction de réussir qu’ils avancent sans même penser à l’échec. Devant n’importe quel obstacle, ils trouvent toujours les meilleures solutions.

Ils ont l’esprit ouvert et savent écouter : pas juste entendre, mais comprendre les besoins de leurs interlocuteurs.

Pour bien vendre, vous avez écrit que  l’expérience vécue par un client doit être unique, qu’il doit être étonné. Comment y arriver ?

Comme je l’explique dans mon article « vendre, vendre ou vendre ? », on peut vendre de trois façons :

1. Si vous « survendez », vous êtes sûr de décevoir votre client qui s’attendait à plus de bénéfices. Le message qu’il évangélisera sera négatif.

2. En vendant juste, il ne sera pas suffisamment étonné pour vous recommander puisqu’il s’attendait exactement à ce que vous lui aviez promis.

3. En « sous-vendant » intelligemment, en laissant le client découvrir d’autres bénéfices secondaires de votre offre, il aura vraiment l’impression d’avoir fait une belle affaire et pourra vous recommander. Il doit être étonné et vivre une expérience unique.

Quels sont pour vous les principaux pièges à éviter actuellement dans la fonction commerciale ?

Ne pas être à l’écoute. Vendre en se basant sur ses propres goûts. Ne pas être capable d’identifier clairement sa clientèle. Il n’y a rien de plus contre-productif que de perdre son temps à vouloir convaincre les mauvaises personnes.

Dans ce métier il faut s’adapter, se remettre en question et ne pas rester sur une méthodologie sous prétexte qu’elle marche depuis des années. Un commercial doit donc perfectionner ses techniques et continuer à apprendre et comprendre le marché sur lequel il évolue.

Quels conseils donneriez-vous pour aller chercher des nouveaux clients aujourd’hui ?

Deux mots : innovation et réseau. Innover est une nécessité, d’autant plus lorsque tout va bien. Cela permet d’atteindre de nouveaux clients et d’avoir une longueur d’avance sur la concurrence.

Se constituer un réseau de qualité est indispensable. On ne doit pas se contenter de passer des coups de fils ou d’envoyer des emails dans l’espoir de décrocher un rendez-vous qui, bien souvent, n’a pas grand intérêt. Certaines soirées ou événements sont largement plus fructueux que des semaines passées à téléphoner. Identifier les bonnes personnes et nouer des relations sincères est un avantage considérable. Les affaires se sont toujours traitées d’homme à homme !

Que doit faire un manager  pour motiver ses équipes commerciales dans le contexte actuel ?

Comprendre ses commerciaux et montrer l’exemple. On nous rabâche la crise depuis des années et il est impossible de ne pas être influencé par cette morosité. C’est très compliqué pour un commercial d’aller vendre en étant déprimé.

Un excellent manager écoute et trouve les mots pour encourager. Si ses commerciaux doutent du marché ou ont du mal à vendre, il montre l’exemple en leur démontrant par l’action qu’il est toujours possible de décrocher des contrats.

Comment faire pour en savoir plus sur vous et découvrir l’ensemble de vos conseils sur l’entreprenariat et la vente ?

Il suffit d’aller sur mon blog Le Petit Labo du Commerce.

Merci Cédric. A bientôt !

 

Faites-nous part de vos commentaires et de vos expériences.

Et retrouvez tous nos conseils 100% terrain sur la vente et le management commercial sur emesconseil.com 

A bientôt.

 

Si vous avez aimé cet article, laissez un commentaire et rejoignez-nous sur

Une réflexion sur “Les secrets de Cédric Labeau

  1. Bonjour, merci Cédric Labeau de la justesse de vos propos. En effet le réussite passe par votre capacité à évoluer avec son temps. J’invite les gens qui le désirent à lire rapidement l’ôde au changement de Spencer Johnson « Qui à piqué mon fromage » super ! Soyez aussi différent… »Susciter la différence c’est susciter la préférence. » L’aptitude est importante en vente mais l’attitude l’est encore plus. Que vous soyez vendeurs ou même managers soyez différents. Merci Destination Vente de nous distiller vos précieux conseils à travers la plume de son auteur Sébastien Lapeyre à qui je présage rapidement un franc succès. Cordialement Yannick Etesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *